La Sélection des Plants de Vigne - ONIVINS

Les plants produits actuellement dans les pépinières françaises bénéficient de la sélection clonale pratiquée en France depuis plus de 40 ans. Cette sélection se réalise en deux étapes :

La première phase de sélection des plants de vigne

consiste en une présélection au vignoble par prospection. Cette sélection, génétique et qualitative, basée sur la variabilité intra variétale, permet d’identifier une souche dite « tête de clone ». Les potentialités des souches ainsi sélectionnées sont comparées, afin de s’assurer de leurs caractéristiques culturales, technologiques et organoleptiques. On peut ensuite entreprendre la multiplication de celles qui sont retenues dans le respect d’un cahier des charges précis, en vue d’apporter les garanties nécessaires au viticulteur.

La deuxième phase de sélection des plants de vigne

correspond à une sélection sanitaire. La souche repérée est introduite dans un établissement de sélection et testée vis-à-vis des viroses les plus nuisibles pour la vigne (court-noué, enroulement, complexe du bois strié, marbrure) par la méthode de l’indexage des plants. Cette dernière consiste à greffer la variété à tester sur une variété indicatrice qui extériorise facilement des symptômes liés à la présence de l’agent pathogène. Elle peut être suivie d’un dépistage par testage sérologique ELISA.

Le testage ELISA

est une technique très sensible réalisée par différents laboratoires et utilisée maintenant de façon courante. L’ELISA est d’ailleurs passée d’une méthode de sélection à un outil de contrôle.

Les clones présentant les caractéristiques agronomiques recherchées et une qualité sanitaire parfaite vis à vis des virus sont agréés, après confirmation de leurs qualités. La vérification de l’état sanitaire porte également sur les bactéries et les phytoplasmes.

En fin de schéma de sélection, on aboutit à un clone agréé (matériel initial) parfaitement identifié et dont on connaît, de manière sûre, la valeur agronomique et l’état sanitaire. Les clones agréés sont implantés dans un conservatoire national, avant d’être multipliés.

On dénombre ainsi aujourd’hui :

– 667 clones agréés pour 109 variétés de cuve
– 66 clones agréés pour 12 variétés de table
– 157 clones agréés pour 24 variétés de porte-greffe

Liste des clones agréés

Le travail de sélection implique de nombreuses organisations professionnelles viticoles régionales, ainsi que l’ENTAV (Établissement National Technique pour l’Amélioration de la Viticulture) et l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique).

La Certification

Catégorie
Tags

Pas encore de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ceci pourrait aussi vous intéresser !

    Voir aussi : Qu’est-ce qu’un cépage ? Organiser […]
    L’opération qui permet de transformer le raisin en […]
    Consommé en grande partie au Royaume uni et […]
    Présentés sous dénomination départementale, régionale ou de zone, […]